J’ai toujours aimé écouter des chansons, allongé, les yeux mis- clos… me laissant aller à la rêverie :

Voici « la Fugue »… qui reste toujours l’éventualité qu’il faut se laisser… partir un beau jour, juste avec son baluchon

Puis voici, « Le chat » qui parfois se met en colère…

Et pour clore, cette très courte chanson au parfum d’élégie …

à bientôt peut-être !