Il dit, j’ai de l’amertume
La tristesse me colle comme un rhume
J’ai même dans la voix cette brume
Plus en moi cette flamme qui s’allume

Il dit, je crois bien que j’ai vieilli
Je ne trouve plus de sens à la vie
Ce n’est pas que je m’ennuie
Mais je ne me sens pas vraiment bien ici

Il dit, c’est pas juste une déprime
Un chagrin pour faire la rime
Il me faudrait faire un régime
Et que je sois moins pusillanime

Il dit, j’ai l’avenir derrière
Il est trop tard pour tout refaire
Je déteste les cimetières
Mais je me noie dans ma colère

Il dit, j’ai perdu tant d’amis
Les amours sont aussi partis
J’avoue que la mélancolie
Qui m’envahit m’anesthésie !

Il dit, mais vous ne voyez pas
Que je ne cesse de parler de moi
Que je me meurs les bras en croix
Que j’en peux plus de cet état !

Si la chanson est ridicule
Je reste dans mon vestibule
C’était juste une fatigue minuscule
Un coup de blues dans les molécules

Croyez pas que je vais m’laisser faire
Si je vacille qu’est-ce que ça peut vous faire
Je suis le Roi de mon petit Enfer

Mais quand j’en sortirai
Je vous étonnerai
On dira, on le croyait mort
Merde alors ! Il chante encore !

Vincent Breton -mars 2018/ droits réservés