Ravages délicats d’Adrian Miatlev

Il me semble que ce texte d’Adrian Miatlev est plus que jamais d’actualité…

Voici ma petite interprétation « brute » de ce poème, avec une pensée pour Gwendoline Wilson, la petite fille du poète avec qui j’ai pu échanger par la magie d’Internet.

Aller à la barre d’outils